Retour WE à Lisieux : L’instant présent (nov 2019)

Pour cette année 2019-2020, le thème général des week-ends proposés par les carmélites et les carmes de Lisieux est : « Le réalisme spirituel à l’école de Thérèse ».Le premier week-end carmélitain, s’est déroulé les 25-26 novembre 2019. Il s’intitule : « L’instant présent » et une parole d’une poésie de Thérèse : Rien que pour aujourd’hui (PN 5), vient illustrer ce propos.

Dans son mot d’accueil, sœur Marie, prieure du carmel de Lisieux, rappelle le thème général et la manière dont il sera traité au cours des trois week-ends. Elle présente également la dynamique du week-end. Puis frère Didier-Marie nous parle de la manière de vivre l’extraordinaire dans la banalité de l’ordinaire. Il suffit pour cela d’être attentif au don que Dieu ne cesse de nous faire de sa présence. Prenant l’image d’une petite sphère à l’intérieur d’une grande sphère, il nous explique qu’elles ne sont en contact que par un seul point. Si la grande sphère est l’éternité de Dieu et la petite sphère notre temporalité, seul l’instant présent les met en relation. Pour nourrir l’heure d’oraison qui suivait la conférence, nous avons le texte de PN 5, Mon chant d’aujourd’hui.

La chapelle du carmel est bien remplie en cet après-midi puisque plus de 80 personnes suivent les enseignements et les temps de prière.

Une veillée paisible nous rassemble le samedi soir et nous invite à la confiance, à l’abandon.

Après l’oraison et les laudes du dimanche matin, sœur Marie-Pascale nous parle de « l’amour au quotidien », puisant abondamment avec perspicacité dans les écrits de la Petite Thérèse et dans les exemples de son quotidien.

Nous nous retrouvons à une bonne cinquantaine pour le partage du repas. Nous accueillons dans la joie une vingtaine de nouveaux qui viennent après avoir entendu des participants leur parler de manière enthousiaste de ces week-ends. Dans les échanges, nous pouvons constater que le thème du réalisme spirituel a suscité un grand intérêt. Puis nous nous sommes répartis en petits groupes pour échanger sur la poésie 5.Nous nous retrouverons avec plaisir pour le premier week-end de mars : 7-8 mars 2020 pour apprendre à « consentir aux imprévus de la vie ». En écho à ce thème nous laissons Thérèse chanter : « Ma joie, c’est de t’aimer » (PN 45).


Les prochains week-ends

Print Friendly, PDF & Email

Les commentaires sont fermés.