Séjour lorrain du postulat-noviciat

Pierre-Henri, postulant, nous raconte ce séjour de 5 jours du postulat-noviciat auprès du Carmel de Plappeville

« Combien d’étoiles dans le guide vert ? »

« Les trois étoiles sur le blason du Carmel : qu’est-ce qu’elles représentent ? ».

La chance (encore une bonne étoile) était avec nous : le beau temps était au rendez-vous en Lorraine pendant les vacances de la formation initiale (postulat et noviciat) qui ont eu lieu du vendredi 22 au mercredi 27 mars 2019.

Retour sur quelques beaux souvenirs…

La première étoile a été l’accueil des sœurs du carmel de Plappeville. Nous avons vécu une partie des temps de prière ensemble (Eucharistie, les offices et l’oraison). Les sœurs nous ont gâtés avec des plats typiques de l’Est : choucroute, quiche lorraine et mirabelles. La veille du départ, nous avons pu passer une récréation avec elles. Nous avons échangé sur la vie au Carmel et sur l’actualité en général. Nous rencontrons des sœurs qui connaissent et intercèdent pour les préoccupations du monde d’aujourd’hui. Nous avons notamment discuté du transhumanisme et des nouvelles technologies…

Ce temps de repos a été l’occasion pour nous de vivre un temps fraternel. C’était une grande première en Lorraine pour la plupart ! Nous avons donc largement visité. Beaucoup d’églises variées (de Sainte Ségolène à Saint Maximin avec ses vitraux de Cocteau en passant par l’église romane St Pierre-aux-Nonnains). Le point culminant était bien sûr la cathédrale de Metz avec ses vitraux réalisés par Chagall. A Scy-Chazelles, nous avons découvert la belle figure de Robert Schuman en visitant sa maison et en nous recueillant dans la chapelle où il est inhumé. L’histoire du Carmel a été honorée car nous avons visité le musée de la Cour d’Or qui est l’ancien couvent des Petits carmes. Nous avons eu un temps de partage autour de notre Père Saint Jean de la Croix sur le Cantique spirituel B. La convivialité de ces vacances en Lorraine s’est aussi manifestée dans un restaurant le dimanche midi et une belle marche en forêt.

La troisième étoile du séjour a été la rencontre de l’OCDS en Moselle. Nous avons été marqués par l’engagement du Carmel séculier en étant accueillis chez deux familles : celle de Martine et celle de Marion. Deux souvenirs ont  particulièrement retenu notre attention. A l’issue de la messe de l’Annonciation du Seigneur, le frère Philippe a remis le scapulaire à François, le mari de Martine. A l’issue d’un dîner dans la famille de Marion, nous avons prié les complies avec toute la famille (5 des 6 enfants compris) : des témoignages complémentaires qui montrent bien le dynamisme du Carmel dans des vies bien occupées dans le monde.

Ces beaux souvenirs de Lorraine nous stimulent à persévérer sur le chemin qui nous mène vers le Seigneur Ressuscité, Lumière des Nations.


Pour en savoir plus sur la vocation de frère carme : https://vocation.carmes-paris.org/

Print Friendly, PDF & Email

Les commentaires sont fermés.