WE Va’Carme : le bonheur du don de soi

02. Les participants du WE de rentr+®eMaëlle nous raconte le week-end de rentrée de Va’Carme qui a eu lieu les 25-27 octobre 2015 : pour se préparer aux JMJ, le groupe  aborde cette année la thématique des Béatitudes. Ce week-end était dédié au bonheur du don de soi avec 19 participants :

C’est le « don de soi » qui était au cœur de notre week-end ; on a pu approfondir ce thème à la fois à travers les enseignements et dans la réalité du quotidien. La vie fraternelle est un excellent moyen d’unir la théorie et la pratique ! Nous étions au cœur de la Vallée de Chevreuse, à Saint-Lambert-des-bois, chez les Pères Assomptionnistes. Rien de plus vivifiant pour des parisiens que la forêt en automne, et les arbres rouges et dorés qui invitent à écouter Dieu… Trois points importants pourraient résumer ces deux jours : la prière, avec la liturgie et l’oraison ; les enseignements pour nourrir notre intelligence ; et la joie d’être ensemble et de mieux se connaître. En fait, ces différents aspects du groupe « Vacarme » sont vraiment complémentaires ; on découvre à quel point l’oraison est indispensable pour se donner aux autres et au Christ, mais on apprend aussi qu’on ne peut avancer sans une vraie intelligence de notre foi, et dans cette recherche passionnée de Dieu, le rôle de l’amitié est infiniment précieux !

La chapelle simple et silencieuse des Pères se prêtait très bien à la méditation des paroles fortes et exigeantes qu’on a entendues, je pense par exemple à cette phrase de Sainte Thérèse d’Avila : « Dieu ne se donne entièrement que si nous nous donnons entièrement ». Mais la figure marquante de notre week-end est celle du Père Jacques de Jésus, qui était un inconnu pour la plupart d’entre nous. Sa vie héroïque est une illustration magnifique de ce que peut signifier « se donner », et il nous indique une voie pour unir l’oraison, la solitude avec le Christ, et l’amour des hommes, l’action infatigable dans le monde.

Frère Jean-Baptiste nous a cité une phrase de lui qui me semble parfaitement d’actualité pour nous, jeunes chrétiens d’aujourd’hui. Le Père Jacques disait à ses élèves, dans les années sombres de la guerre : « Vous avez devant vous un avenir radieux, car c’est un avenir dur, difficile et exigeant ». Ces mots, à la fois réalistes et pleins d’espérance, pourraient aussi nous être adressés… Le Père Jacques nous invite nous aussi à aimer passionnément le Christ, à travers nos actes, dans la difficulté de notre temps, et à Le suivre jusqu’à la Croix.

L’un des fruits du week-end a donc été la possibilité pour chacun de réfléchir à la meilleure manière de se donner comme Jésus lui-même…

Print Friendly, PDF & Email

Les commentaires sont fermés.