La Prière au Carmel avec Thérèse : La prière, un cri 

Retour sur le week-end du 24 et 25 février
au carmel de Lisieux

Les 24-25 février 2018 une petite quarantaine de personnes ont affronté le froid pour se retrouver à Lisieux pour le deuxième week-end organisé par les deux communautés de carmes et de carmélites de Lisieux. Le sous-titre de la rencontre était : « La prière, un cri ».

Samedi après-midi, frère Didier-Marie a parcouru les écrits de Thérèse qui entend le cri de Jésus en croix : « J’ai soif » et qui communie intensément à cette soif. Pour soutenir le temps d’oraions, nous étions invité à relire trois strophes de la poésie 24, Jésus mon Bien-Aimé, rappelle-toi.

Le soir une veillée nous a entraînés de l’écoute du cri des hommes, puis de celui de Jésus, à la réponse de Dieu ; Une litanie de la « nuit », nous a fait prier pour le monde entier.

Le dimanche matin, ceux qui le voulaient se sont retrouvés pour un temps d’oraison avant de chanter les Laudes. Puis sœur Marie-Isabelle nous a partagé son expérience : Le cri dans notre prière, cri de la naissance et de l’enfance, cri de l’adulte de la mission, cri de la mort et de la Pâques.

Puis frère Didier a médité pour nous le cri de reconnaissance et d’amour dans la vie de Thérèse et nous a invité faire nôtres ce cri.

Après la célébration d’Eucharistie et le repas fraternel nous avons partagé sur le texte du Manuscrit A où Thérèse évoque le cri de Jésus : « J’ai soif ». Avec avoir chanté les Vêpres nous nous sommes donnés rendez-vous pour les 26-27 mai, où nous parlerons de la prière comme un élan.


Les photos du week-end :

 


Découvrez le dernier week-end de Lisieux « La Prière au Carmel avec Thérèse : un regard »
Print Friendly, PDF & Email

Les commentaires sont fermés.