Une semaine avec Ste Thérèse d’Avila : 11-18/10 à Avon

Semaine avec ThérèseLes Carmes déchaux du Couvent d’Avon et les Carmélites de Forges vous invitent à fêter sainte Thérèse d’Avila pendant une semaine au terme de l’année jubilaire pour le 500° anniversaire de sa naissance.

Au programme : théâtre, musique, conférence, messe, vêpres. Voici le récit en images de cette belle semaine qui a clos cette grande année de grâces !

  • Dimanche 11 octobre Théâtre et musique

La semaine de fête thérésienne s’est ouverte avec une Concert Thérèse d'Avila (1)représentation artistique de Laure-Marie Meyer, interprétée par une troupe de sept artistes comédiennes, chanteuses ou instrumentistes. Intitulé « Thérèse s’arrête au Couvent des Carmes », le spectacle a retracé la vie extraordinaire et haute en couleurs de la Madre, vie mystique et concrète aux multiples combats. Il était composé de passages lus, essentiellement tirés de la biographie écrite par Marcelle Auclair (La vie de Sainte Thérèse d’Avila, éd. du Seuil), mais également de nombreuses pièces musicales recréant une atmosphère hispanisante. 80 personnes y sont entrées avec joie.

Concert Thérèse d'Avila (2)Les morceaux ont été choisis de manière variée : des chants populaires espagnols de Manuel de Falla, des chansons traditionnelles, quelques opus classiques, un psaume mis en musique par Honnegger, et certains textes de la Sainte accompagnés au piano ou à la guitare. A la fin de la représentation, la troupe a entonné, de concert avec l’assemblée, le célèbre chant « Nada te turbe ».

  • Lundi 12 octobre Conférence

Nous avons accueilli une grande amie de la famille carmélitaine française Conférence l'oraison aventure (1)et espagnole, Elyane Casalonga, vierge consacrée, pour sa conférence intitulée « L’oraison : l’aventure d’une vie » suivie par 110 personnes. Le but de la venue de cette théologienne était d’inviter chacun des auditeurs à entrer dans l’expérience de l’oraison, à la lumière d’une réflexion personnelle sur des textes thérésiens et bibliques.

Conférence l'oraison aventure (2)Sa lecture en deux parties, au début et à la fin de la conférence, du poème de la Sainte « Pour Vous je suis née » a sensibilisé l’assemblée à cette recherche amoureuse de Dieu. Elyane Casalonga a illustré l’oraison par la notion d’aventure, celle qui, vécue dans la paix, donne du sens à l’homme en l’aidant à cheminer vers Dieu. Grâce à sa connaissance du texte espagnol, elle nous a éclairé sur plusieurs sens du mot « oraison », en rappelant notamment qu’il s’agit d’un état intérieur, contrairement à ce que suggère l’expression française « faire oraison ».

  • Mercredi 14 octobre – 1ères Vêpres au Carmel de Forges

1ères vêpres de sainte ThérèseEn la veille de la fête de notre Mère Sainte Thérèse, les frères du Couvent d’Avon ont rejoint le carmel de Forges, pour un temps d’oraison suivi des 1ères Vêpres, célébrées en commun avec leurs sœurs carmélites. Après ce temps de prière, ils ont pu admirer le masque moulé sur le visage de la Madre, gardé précieusement dans une petite pièce ayant l’allure d’un oratoire. Les explications de la prieure à ce sujet ont su satisfaire la curiosité de chacun.

Repas festifPuis un dîner a permis à tous de vivre fraternellement la fête de Sainte Thérèse, dans une atmosphère joyeuse et conviviale. Préparé avec soin par les Carmélites, le repas a été l’occasion d’échanger avec d’anciennes connaissances ou de faire de nouvelles rencontres. La soirée s’est ensuite achevée dans la chapelle, avec l’office des Vigiles.

  • Jeudi 15 octobre – Solennité de sainte Thérèse de Jésus au Couvent des Carmes

15 octobrePour le jour de la fête de Sainte Thérèse, le Couvent d’Avon a accueilli de nombreux membres de la grande famille carmélitaine, pour un temps de rassemblement fraternel, d’abord pour l’oraison et les secondes Vêpres, puis autour d’un repas en commun dans la salle Cana.

Près de 50 personnes étaient présentes, réunissant, en plus des frères, les sœurs Carmélites de Forges, les séculiers des deux communautés O.C.D.S. de Fontainebleau-Avon, auxquels s’est joint la communauté de Faremoutiers, composée des trois frères de Jésus-Serviteur, et des quelques religieuses âgées de différents ordres qu’ils accompagnent au quotidien en maison de retraite. 15 octobre rencontre fraternelle

Le temps du repas a été animé et chaleureux, sous le signe du partage et de la diversité. Les frères du Couvent ont été heureux de ce moment de rencontres amicales, en ce jour si particulier pour le Carmel.

  • Dimanche 18 octobre Spectacle « La Madre » par la Compagnie « Ephata »

spectacle_la_madre_compagnie_ephata_1Cette semaine s’est achevée avec une représentation artistique « La Madre », donnée par la compagnie Ephata. Le spectacle a consisté en une composition théâtrale et musicale, autour de textes thérésiens déclamés par la comédienne Catherine Cadol, jouant le rôle de la Madre, et de passages de danse moderne lors desquels deux artistes, Rodolphe Fouillot et Anna Pinto, se sont partagé la scène. Quant à la musique, elle était arrangée par Valérie Le Juez.

spectacle_la_madre_compagnie_ephata_2Il s’agissait d’une représentation de la vie de Sainte Thérèse, à la fois sous l’aspect de sa vie intérieure et de ses combats avec le monde extérieur, dans sa recherche de l’union spirituelle à Celui qu’elle appelle son « Bien-Aimé ». L’art sous toutes ses formes a pu ainsi illustrer la beauté de son existence et de son charisme. La représentation a été suivie d’échanges entre la compagnie et l’assemblée.

Pour terminer la soirée de façon conviviale et chaleureuse, les Frères ont reçu à dîner à leur table Catherine Cadol et Valérie Le Juez, deux amies du couvent.

Que le Seigneur soit béni pour cette grande semaine ! Qu’il nous donne la grâce d’aller toujours de l’avant !

Print Friendly, PDF & Email

Les commentaires sont fermés.