Le nouveau couvent de Paris

Le nouveau couvent de notre communauté de Paris se trouve au numéro 6 de la rue Jean Ferrandi, dans le 6ème arrondissement. Il est ainsi situé non loin de Saint Joseph des Carmes, lieu historique de notre fondation à Paris en 1611, que nous avons occupé jusqu’à la Révolution française. Moins de trente ans après la mort de sainte Thérèse d’Avila et de saint Jean de la Croix, c’était le premier couvent de Carmes déchaussés fondé sur le territoire de la France de l’époque… eh oui, cela fait 400 ans et des poussières !

La communauté s’est installée fin août 2011 dans le couvent encore en chantier. Les travaux du reste des bâtiments ont cumulé du retard et l’inauguration a été reportée au 19 mars 2012.

Voici des photos du couvent prises début mars 2012 :

Le bâtiment, d’une superficie totale d’environ 1000 m2, est composé de quatre ensembles accolés les uns aux autres, ce qui lui donne approximativement la forme d’un U. Le premier bras de ce U imaginaire, qui donne sur la rue Ferrandi, comporte cinq niveaux : au rez-de-chaussée, accueil et parloirs ; au premier, lieux communautaires (salle de communauté, cuisine, économat) ; et, à partir du second étage, les cellules des frères.

Le second bras de notre U comporte deux niveaux : au rez-de-chaussée, une salle d’accueil qui sera disponible pour des conférences, écoles d’oraison, etc. Au dessus, au premier étage, se trouvera le réfectoire (salle à manger) de la communauté des frères.

Le troisième bras du U, à l’arrière de l’ensemble, comporte quatre niveaux. Le premier étage accueillera la bibliothèque de spiritualité (essentiellement carmélitaine, mais pas seulement !) Les niveaux supérieurs seront consacrés à la bibliothèque de philosophie et de théologie, aussi appelée « bibliothèque du studium ».

Enfin, au centre de ce U – et donc au centre du couvent ! – se trouve la chapelle, ouverte au public pour l’ensemble des offices et temps de prière de la communauté. Son aménagement a fait l’objet d’une réflexion très détaillée, car nous désirons à la fois qu’elle soit propice à la vie de prière des frères, et aussi accueillante pour des personnes qui souhaiteront prier à l’ombre du Carmel à Paris. Sa taille relativement modeste (une cinquantaine de personnes pourront être habituellement accueillies) respectera ce souci de la prière et de l’intériorité.

Print Friendly, PDF & Email