Rencontre de notre P. Général avec le Pape François

Notre Père Général et notre PapeAvant l’audience privée du 15 mars 2014, notre Préposé Général a rencontré le Pape  7 février : récit de notre maison générale à Rome.

Dans la matinée du 7 février le père Saverio Cannistrà a concélébré avec Sa Sainteté, François, à Sainte-Marthe au Vatican. Après un long voyage, il venait d’assister à l’ordination épiscopale de Monseigneur Peter Chung, premier évêque coréen Carme Déchaussé, il a atterri au milieu de la nuit à Rome. À l’aéroport de Fiumicino le père Raphaël l’attendait pour lui dire la grande nouvelle que dans quelques heures seulement il pourrait aller concélébrer avec le pape à Sainte-Marthe.

À 7 heures du matin, après peu d’heures de sommeil et avec le changement d’heure à supporter, le père Saverio concélébrait avec l’évêque de Rome. Après la messe il put échanger un bref salut avec le Pape lui présentant en premier lieu sa fidélité et celle de l’Ordre entier au successeur de Pierre. Ensuite il fit cadeau au Pape de la dernière biographie, écrite par notre frère Monseigneur Guy Gaucher, sur Sainte Thérèse de Lisieux, dont le Pape est un fervent admirateur. Et enfin, en suivant les habitudes vaticanes ils continuèrent en ayant une conversation plus large et détendue.

Le père Saverio, avec sa simplicité habituelle, nous a commenté au réfectoire la rencontré qu’il eut avec le pape et la joie qu’il ressentit de pouvoir étreindre les mains de notre Pape François. Joie que l’Ordre entier ressent pour le don que Dieu nous a fait en la personne du pape François.

C’est l’occasion pour nous de prier de manière renouvelée pour ces deux serviteurs de l’Eglise, sans oublier notre frère Guy Gaucher, gravement malade depuis plusieurs années et retiré à Vénasque.

Le mois suivant, notre Père Général revenait pour une audience privée le 15 mars :

Audience Général PapeQuarante minutes d’entretien, de 11 heures jusqu’à 11 heures 40. Suivait l’ancien président français Giscard d’Estaing. Le père Saverio a raconté, plus ou moins en confidence, à la communauté de la maison Généralice qu’il s’est senti comme un frère qui dialogue avec un frère. En premier lieu il a manifesté l’amour et la proximité de l’Ordre, au Pape François pour le travail qu’il est en train de faire par ses paroles et par ses œuvres. L’Ordre du Carmel Thérésien se sent très honoré et ne manquera jamais de prier pour qu’il mène à bien l’œuvre qu’il est en train de réaliser.

Ensuite ils ont parlé et dialogué à propos de nos sœurs les Carmélites Déchaussées. Cherchant le bien commun pour notre Ordre, qui est le bien de l’Église. Enfin notre Père Général lui a transmis l’invitation d’aller en Espagne pour célébrer le Vème Centenaire de la Naissance de Notre Sainte Mère Thérèse de Jésus. Invitation récemment faite par les évêques espagnols. Le père Saverio a offert au pape un album de photos des dix fondations que Ciudad de Dios (organisation des Carmes Déchaussés) a réalisées en Colombie, grâce à l’intuition du père José Arsecio. Ce qu’il veut montrer, avec cet album photo, c’est la proximité d’un Dieu qui veut le meilleur pour tout être humain, proximité qui est atteinte par la prière et par la volonté de changer les structures de péché. Enfin, comme confidence du Pape au père général, il lui a raconté sa dévotion à Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus qui jamais ne lui fait défaut. Toujours quand il demande quelque chose à la Sainte de Lisieux, elle arrive toujours sous une forme ou sous une autre. Les roses sont toujours là.

MERCI, Saint Père François, l’Ordre du Carmel Déchaussé présentera toujours au Seigneur vos désirs, vos préoccupations et vos espérances. MERCI, l’Ordre est heureux d’avoir écouté vos paroles et de votre proximité avec notre Père Général. MERCI vous pouvez compter sur notre prière.

En savoir plus sur notre Maison Générale à Rome.

Print Friendly, PDF & Email

Les commentaires sont fermés.