Pastorale scolaire à Lille

Quelle place pour un frère carme dans la Pastorale scolaire?

Cette année scolaire 2011-2012, le frère Marc de l’Épiphanie, du couvent de Lille, a partagé la vie d’un ensemble scolaire du Centre Ville de Lille, Thérèse d’Avila.

Chaque lundi, la messe réunissait enfants, adolescents ou adultes dans les chapelles respectives de chacun des trois sites: École, Collège et Lycée. Les plus petits sont venus nombreux… dans la joie de se préparer à leur première communion!

Pendant l’Avent, la messe était matinale pour veiller dans la Venue du Sauveur: rendez-vous à 7 heures 15 au collège à la lumière des bougies pour célébrer en famille avant de rejoindre son lieu de travail ou d’étude.

Au mois d’octobre, tous les élèves de Seconde se sont montrés attentifs pour une conférence sur la patronne de l’ensemble scolaire: Teresa de Cepeda y Ahumada, notre réformatrice. Quelques mois plus tard, tous les élèves de Première sont venus au couvent, tout proche du site du Lycée, pour une conférence sur le bonheur. A la fin de l’année scolaire, c’est le frère Marc qui a rejoint des élèves de Terminale au Centre Spirituel du Hautmont de Mouvaux pour contribuer à leur temps de retraite.

Je frère Marc a retrouvé les élèves de Cinquième qui préparaient, à la Maison diocésaine de Merville, leur profession de foi: témoignage sur la vie de prêtre et de religieux au Carmel avant de célébrer ensemble une eucharistie autour de quatre collégiennes vivant les derniers scrutins avant leur baptême…

Enfin le 8 juin, une centaine d’enfants de CM2 ont vécu une récollection. Tous vont rejoindre le Collège l’an prochain. Il est donc tant de faire le point sur tout ce que l’Ecole a apporté dans la vie spirituelle de chacun ! Après deux témoignages de séminaristes, le thème de la récollection a pris son envol dans l’après-midi : le château intérieur de sainte Thérèse d’Avila, tel qu’elle l’évoque dans son livre de Demeures. « Et toi : où est ton château ? Que s’y passe-t-il ? ». Le dessin a permis aux enfants de visualiser cet espace invisible mais bien vivant pour chacun ! Un bref texte, rédigé par les écoliers, leur a permis de dire quelque chose de cette expérience spirituelle. L’eucharistie a permis de partager encore davantage ce trésor lorsque deux petits courageux, un baptisé et un non-baptisé, sont venus lire à tous leur texte.

Une année riche et vivante au service de la Foi des enfants, de leurs familles et des équipes éducatives!

Print Friendly, PDF & Email

Les commentaires sont fermés.