Ordination diaconale de frère Cyril

Le samedi 3 février dernier, à 15h00, en l’église Saint-Joseph-des-Carmes, rue de Vaugirard à Paris, frère Cyril de la Compassion de Marie a été ordonné diacre en vue de l’ordination sacerdotale. Il était entouré du père Provincial, de ses frères du couvent de Paris et de plusieurs frères des autres couvents de la Province de Paris : Avon, Lisieux et Lille. La Province d’Avignon-Aquitaine était représentée par un frère du couvent de Toulouse, Philippe Raguis.

Ordination à Saint-Joseph-des-Carmes

L’assemblée, d’environ 150  personnes, était composée, outre de membres de sa famille, de personnes amies, certaines appartenant aux différents groupes carmélitains dont le frère Cyril est, ou a été, l’assistant ou l’animateur (Fraternité du scapulaire, communautés OCDS et groupe de jeunes Va’Carme).
Monseigneur Jérôme Beau, évêque auxiliaire de Paris, vicaire général en charge du centre de Paris, avait volontiers accepté d’ordonner notre frère Cyril. C’était la première fois qu’il rendait ce service dans notre Province carmélitaine. Rappelons qu’il y a quelques années, un autre évêque auxiliaire de Paris, devenu depuis évêque de Soissons, monseigneur Renaud de Dinechin, avait ordonné prêtres les frères Anthony-Joseph et Jean-Alexandre. Pour ce dernier, cela s’était passé en ce même lieu, si cher à notre cœur, la chapelle du couvent des carmes déchaussés, aux 17e et 18e siècles. Monseigneur Jérôme Beau a évoqué ce fait en disant que nous étions « chez nous » en ce lieu ! Rappelons aussi que le frère Cyril avait fait sa profession solennelle dans cette même église le 25 novembre 2012, ce qui était une première depuis le départ des carmes déchaussés en 1792 !

Une célébration émouvante

La liturgie de l’ordination s’est déroulée parfaitement sous la conduite du cérémoniaire, frère Anthony-­Joseph et du chantre, frère Gérard-Marie. Un jeune diacre du diocèse de Soissons, poursuivant ses études au séminaire des carmes, Jean-Christophe, s’est heureusement présenté pour officier dans cette belle liturgie. Qu’il soit encore remercié pour cela. La litanie des saints, peu connue des carmes, venait du Chemin Neuf ; ses rythmes africains en firent une belle découverte ! Une partie de l’assemblée devait sans doute la connaître car la reprise des refrains est devenue rapidement plus sûre et plus belle. L’homélie de monseigneur Beau fut très appréciée. Sans en donner ici le résumé, relevons le passage de sa définition de la vraie compassion qui permet le passage du désespoir à la foi, en l’opposant à la fausse compassion qui conduit au néant ! Ces mots ont touché le cœur de beaucoup et en particulier celui du frère Cyril de la Compassion de Marie…
Dans son mot de remerciement final, le nouveau diacre a fait applaudir chaleureusement sa maman pour le soutien fidèle qu’elle lui a apporté au long de sa vie.

Une messe d’ordination est toujours un moment fort, avec notamment la grande prière de consécration prononcée par l’évêque, juste après l’imposition de ses mains sur la tête du nouvel ordonné. Beaucoup de participants donnèrent ensuite le témoignage que celle-ci fut très belle et la joie générale le confirmait.

Les agapes fraternelles

Cette cérémonie a été suivie du traditionnel partage de quelques nourritures et boissons terrestres. Cela se fit dans le réfectoire du séminaire des carmes. Nous remercions vivement son supérieur, le père Olivier ­Bourion, qui a accepté de mettre cette salle à notre disposition. Ce temps fut aussi très chaleureux. ­Moment de retrouvailles, d’échanges et de nouvelles rencontres. C’est là aussi que l’on mesure combien l’ordination d’un nouveau diacre, ou prêtre, est un don de Dieu pour son Peuple.
Monseigneur Beau, qui avait accepté de rester juste quelques minutes – on sait que l’agenda d’un évêque est chargé – est resté en fait un long moment… Nul doute que cela aussi témoigne de la joie générale que tous partageaient autour du nouveau diacre.
Cette joie, c’est à Jésus Christ que nous la devons !
Nous lui rendons grâce pour cela, le priant de bénir le chemin de service du frère Cyril, ainsi que celui de toute notre Province de Paris.

Fr. Robert ARCAS, ocd (Paris)


Découvrez les photos de la célébration ( © Anne Colin)

Print Friendly, PDF & Email

Les commentaires sont fermés.