Etudier Thérèse à Lisieux : IET juillet 2014

Les étudiants au Carmel de ThérèseSession d’études thérésiennes  juillet 2014

CORRESPONDANCE

Ce cours d’approfondissement de l’Institut d’Etudes Thérésiennes a été centré sur la correspondance de sainte Thérèse de l’Enfant Jésus disponible sur le site des Archives du Carmel de Lisieux.

Du 6 au 19 juillet, pour la 7ème année de cours, 26 étudiantes et étudiants de l’Institut des Etudes thérésiennes ont abordé la Correspondance de Thérèse de Lisieux. Ils venaient des horizons les plus divers, prêtres, religieuses, laïcs (France, Belgique, Québec, Colombie, Haïti, Madagascar etc). Ils l’ont fait alors que nous venions d’apprendre la mort, ou plutôt l’entrée dans la Vie le 3 juillet, de Mgr Guy Gaucher, évêque auxiliaire émérite de Bayeux et Lisieux. Un de ses grands désirs comme « l’évêque de Thérèse » de 1987 à 2005 a été de voir naître notre Institut, qui a pour but d’approfondir l’œuvre de Thérèse comme docteur de l’Eglise. Nous étions tous présents à ses obsèques le 10 août pour écouter son témoignage testamentaire et apprendre ce que veut dire « aimer Thérèse ».

Les lettres de Thérèse évoquent tout un monde plein de sens et de relations que les divers enseignants ont permis de découvrir. Le professeur Claude Langlois a présenté l’histoire et la typologie de la correspondance. Le f. Anthony-Joseph Pinelli a inscrit la correspondance de Thérèse dans la tradition épistolaire des moniales sur les traces de la fondatrice, sainte Thérèse d’Avila, tandis que le professeur Chrystelle Claude faisait goûter les lettres de Zélie Martin. Sr Camille Bessette, archiviste du carmel, a montré l’intérêt des billets que les carmélites s’échangent en clôture et proposé une passionnante lecture de l’imaginaire missionnaire de Thérèse. La correspondance avec Céline était au cœur du cours de Marie-Dominique Fouqueray pour lire la croissance humaine et spirituelle de leurs relations tandis que le P. François-Marie Léthel en soulignait la profondeur théologique. La première semaine s’achevait sur les images et les photographies du carnet préparé par Thérèse en juin 1897 pour le fête de Mère Marie de Gonzague et présenté par Fanny Brulhard. Le P. Guillaume Dehorter ouvrait « le vaste champ des Ecritures » parcouru par Thérèse dans ses lettres tandis que le P. Philippe Hugelé conduisait les étudiantes et étudiants vers la Chine du 19ème siècle.

Les dates du cours nous ont également permis de participer les 12 et 13 juillet aux fêtes en l’honneur des bienheureux Louis et Zélie Martin à Alençon et Lisieux , présidées par le cardinal Lorenzo Baldisseri, secrétaire général du Synode des évêques. Comment de pas « prier dans les intentions de notre Saint-Père le Pape sachant que ses intentions embrassent l’univers » (Ms C 33v°) ?

Retrouvez ces enseignements en téléchargement avec le bon de commande « Audio IET 2014 » ou sur le site Atelier du Carmel

En 2015 le cours aura lieu du 12 au 25 Juillet et ouvrira un nouveau cycle sur 3 années en commençant par l’étude du Manuscrit A et des autres écrits de la période qui va des souvenirs d’enfance à la découverte de la petite voie de confiance et d’amour (1873-1895).

Renseignements et demande d’inscription : etudes-theresiennes@carmes-paris.org

Correspondance

Suivez les Etudes Thérésiennes sur Twitter ou visitez la page Facebook Etudes Thérésiennes

Contact : P. Philippe Hugelé, directeur de l’IET. Frères Carmes 42, rue Docteur Lesigne 14100  Lisieux  iet@carmes-paris.org    02 31 48 66 43

Print Friendly, PDF & Email

Les commentaires sont fermés.