Chantier de la foi jeunes 23-28 août 2015

Tract chantier de la foi aout 2015Ce fut le chantier de la foi après le succès des éditions 2013 et 2014. Cette année, le thème de cette retraite jeunes était : ‘Ma liberté, pour quoi faire ?‘. En cette année du 5° centenaire de la naissance de sainte Thérèse d’Avila, nous nous sommes placés à l’école de la Madre, femme d’une étonnante liberté !

Cette proposition spirituelle est destinée à des jeunes de 18-35 ans qui veulent vivre un temps fort avant la rentrée : travail, enseignement, prière, détente. Dix jeunes ont participé à cette retraite dans un beau climat de bienveillance, entre recueillement et détente.

Anna nous témoigne de son expérience :

chantier de la foi« Le discernement dans notre vie chrétienne est une étape par laquelle beaucoup d’entre nous sont amenés à passer. En m’engageant dans cette retraite proposée par les carmes d’Avon, je souhaitais me laisser porter par le vent de l’Esprit et bien évidemment, celui-ci a soufflé pour étancher ma soif du Seigneur, et comme souvent, il surprend en révélant ce qui jusque-là était caché. Pendant ces quelques jours, nous avons pu, dans la bienveillance des frères et du groupe, approfondir notre foi par des enseignements profonds et très enrichissants ainsi qu’au cours de soirées partagées dans la bonne humeur et la fraternité. Nous avons (re)découvert le parcours de Ste Thérèse d’Avila et la réforme du Carmel, la pratique de la lectio divina et l’oraison. Nous avons aussi travailler sur le thème de cette retraite « ma liberté pour quoi faire? » qui n’était pas tant de savoir quelle vocation ou quel engagement prendre pour servir le Seigneur mais de voir avec quel amour Dieu nous avait offert notre libre arbitre et avec quel amour nous pouvions lui rendre notre liberté. 

Être libre était bien le message et l’enseignement de cette semaine ; libres d’aimer le Christ, de lui offrir nos prières, nos joies et nos peines, de le mettre au centre de nos vies malgré l’attraction du monde. Tous les partages vécus comportaient ce message, dont le témoignage, transmis par les frères, du père Jacques de Jésus, qui fut carme à Avon et résistant lors de la seconde guerre mondiale, a illustré avec beaucoup d’émotion et d’intensité. Nous avons été portés par la communauté et avons pu vivre au rythme des offices qui appellent à l’intériorité mais aussi à la rencontre de l’autre. Les après-midi étaient consacrées à des travaux de rangement et d’aménagement effectués dans la joie de pouvoir servir, nous avons également profité du cadre magnifique de la forêt de Fontainebleau. Cette retraite m’a permis dans mon parcours de discernement, de comprendre qu’au delà d’un appel à une vocation particulière, je devais me mettre en présence continuelle sous le regard de Dieu, savoir lui offrir mes doutes et mes erreurs et le prier de ne pas me priver plus longtemps de la liberté à laquelle il m’appelle. A nous maintenant, par notre retour dans le monde, de faire fructifier tous ces dons reçus, dans notre travail, nos relations familiales et amicales, dans notre quotidien, en sachant qu’il existe des îlots de ressourcement et de paix dont le Carmel d’Avon, grâce aux frères et à leur dévouement, fait partie. »
Retrouvez le témoignage d’Aurélien sur le chantier 2014 : « chaque moment est vécu en communion fraternelle« 

Autre activité de l’été : Pélé en Castille les 1-10 août

Prochain Chantier de la Foi : du 21-26 août 2016

Du même répertoire :