Retr@ite Avent 2014 : partage de l’épiphanie

6. Retraite Avent 2014 EpiphanieEn cette fête de l’Épiphanie, nous adorons le Seigneur et lui rendons grâces pour tous ses bienfaits. Voici dix extraits des partages de fruits vécus lors de la retraite d’avent. Il sont présentés au milieu des crèches de nos 4 couvents, avec une photo de la messe de Noël dans notre maison de Dehok au nord de l’Irak. N’oublions pas nos frères d’Orient.

« plus proche du Carmel »

Crèche Lisieux 2014Merci pour cette retraite, grâce à elle je me sens plus proche du Carmel! En me confiant à vos prières soyez assurés des miennes. J’attends Pâques avec impatience! Bonne continuation dans l’année du 500° anniversaire de la Naissance de Notre Sainte Mère Thérèse de Jésus !

Nourrir sa vie spirituelle

Comme dit la Madre Sainte Thérèse d’Avila, « nous ne sommes pas des anges, nous avons un corps ; vouloir sur terre se faire des anges est une folie. » Il faut pour l’ordinaire, un appui à la pensée. Encore une fois, merci, pour cet appui !

« Une immense action de grâces »Crèche de Lille 2014

Merci pour ce cheminement d’amour et d’engagement, si difficile à vivre dans le monde. Il fait jaillir une immense action de grâces pour ce que nous donne la voie du Carmel et les exemples de ceux auxquels elle a été donnée!

« Je voudrais être un quelqu’un de vrai »

Je ne sais comment vous remercier pour tous les bienfaits reçus, c’est vrai je traverse une période assez trouble ; mais j’ai fait mon possible pour vivre tous ce qui était dit en méditant les textes et comprendre en journée comment les textes me parlent. Je voudrais être un quelqu’un de vrai : Puisse le Seigneur vous inspirer d’avantage à nous aider et surtout prier pour moi j’en ai besoin et pour mes proches. Joyeux Noel !

Noel Dehok« Faire la vérité dans ma vie »

Oui, je suis tellement heureuse particulièrement de la deuxième semaine de l’Avent où j’ai découvert une piste de réflexion pour le sacrement du pardon. Faire la vérité dans ma vie, dans l’humilité. Une lumière s’est faite dans ma vie (orgueil) où je ne me connaissais pas de cette façon.

 « un véritable éveil des sens au Christ »

Les textes du père Jacques m’ont permis de voir passer le Christ au quotidien en moi mais aussi autour de moi. Prendre le temps de le regarder. De le toucher. Cette retraite Crèche d'Avon 2014de l’Avent s’est révélée un véritable éveil des sens au Christ. Le regarder, l’entendre, lui parler, le sentir et le toucher … Cette retraite me permet de mieux vivre : le Christ est simplement là… Merci : un petit pas de plus vers la sainteté désirée par la pauvreté offerte.

« Confiance, liberté, exigence »

J’aime beaucoup le père Jacques et j’espère que cette retraite aidera à le faire connaître. Auparavant j’avais lu pas mal de choses du Père Jacques et sur lui… La pédagogie du Père Jacques m’a souvent aidée pour l’éducation de mes enfants. J’apprécie beaucoup ses idées « confiance – liberté – exigence « . Je lui confie souvent mes enfants dans la prière ou je lui demande de m’aider quand je ne sais comment m’y prendre avec eux… J’ai réussi cette année à rester dans une certaine paix, à ne pas me laisser gagner par le stress des préparatifs de Noël, à garder une part de silence…. merci à toute l’équipe.

« un grand maître spirituel »

Merci, j’ai découvert un grand maitre spirituel qui m’a aidé à traverser l’épreuve difficile que je vivais.

« je me coulais dans sa parole »18 décembre

J’ai été séduite par les écrits du P Jacques qui étaient cités : je ne connaissais pas le P. Jacques. Je suis entrée dedans sa parole si bien que je m’y coulais, qu’elle m’a habitée, correspondant exactement à ce que je vis depuis un certain temps. J’ai raffolé de tous ses textes sur le silence et l’adoration de Dieu, l’intimité amoureuse avec Dieu.

« le choc de la rencontre »

Très belle retraite. Le choc de la rencontre avec le P. Jacques, la profondeur, l’intensité, la simplicité, l’évidence de sa relation avec Dieu qu’il sait faire partager en des termes qui vont droit au cœur.

 

Print Friendly, PDF & Email

Les commentaires sont fermés.